2019 - Cerebellum 42x30

Au cerveau il manque un corps et c’est lui-même un corps étrange. Toujours entre l’être et l’avoir. Et quid de l’écart entre nous et notre cerveau ? Chacun est son cerveau et il l’a comme support de son existence, à voguer parmi les orages électriques et les échanges chimiques de notre pensée.
A cette recomposition intérieure viennent instantanément se combiner nos souvenirs, nos représentations. A l’aide de neurones particuliers capables de relier les territoires dispersés, le cortex réalise un travail d’analyse et de resynthèse de l’œuvre propre à chacun de nous, dans un moment donné…

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean