série "Carrelage phonique" acryl/toile 12x12

Mosaïque évolutive, ce travail à pour origine une phrase musicale d’Erik Satie « Carrelage phonique », une des trois pièces de la « Musique d’Ameublement » écrite en 1917. L’idée est ici d’élargir ce concept à l’image en intégrant les préceptes de Satie (permanence dans le temps, répétitivité évolutive, abstraction symbolique…). Il s’agit alors d’envisager la surface picturale non pas comme un espace fini mais comme parcelle d’une mosaïque qui, par simple répétition d’un ou deux motifs identiques, tend vers la notion d’infini et prend alors une signification symbolique. 

><
1/2
  • Facebook Clean
  • Twitter Clean